Recherches féministes

Volume 30, numéro 2, 2017  Travail, temps, pouvoirs et résistances Sous la direction de Aline Charles et Elsa Galerand

Sommaire (21 articles)

  1. In memoriam : Nicole Laurin (1943-2017), intellectuelle libre et engagée

Présentation

  1. Du travail ménager au service domestique, de l’emploi féminin au travail militant : critiques féministes en évolution

Articles

  1. L’enseignement ménager au Québec : entre « mystique » féminine et professionnalisation, 1930-1960
  2. « J’vois pas pourquoi j’travaillerais pas » : le travail salarié des femmes mariées à l’émission télévisée Femme d’aujourd’hui (Société Radio-Canada, 1965-1982)
  3. Les rapports de genre et de génération au sein des ménages : une double influence sur la fécondité effective des Canadiennes françaises au début du xxe siècle
  4. Des expériences de pauvreté laborieuse dans un contexte d’activation sociale : une perspective de genre
  5. Le « travail domestique » : une construction théorique féministe interrompue
  6. Héritage ancillaire et recomposition des rapports de pouvoirs autour du travail domestique rémunéré dans le Québec contemporain : le cas de la ville de Québec
  7. Les politiques d’insertion comme processus d’assignation au travail domestique : l’exemple des plans locaux pour l’insertion et l’emploi français
  8. Temps de l’écrit et écrit du temps. Imbrication des temps chez des jeunes mères de retour en formation
  9. Colette Guillaumin au Guandong : une sociologie historique de la force de travail féminine chinoise
  10. Les paradoxes et les illusions de l’égalité dans le travail : l’occultation des dominations
  11. L’analyse intersectionnelle du continuum des violences en situation de refuge : les discriminations en emploi
  12. Les voix des femmes à la Ligue des droits de l’homme du Québec : ouvertures, tensions, débats, 1963-1980
  13. L’articulation entre travail domestique et travail militant. Le cas des « mouvements de sans » en France

Comptes rendus

  1. Roger Bourdeau (dir.), Helen Doyle, cinéaste : la liberté de voir, Montréal, Vidéo Femmes/Les éditions du remue-ménage, 2015, 134 p.
  2. Diane Lamoureux et Francis Dupuis-Déri (dir.), Les antiféminismes. Analyse d’un discours réactionnaire, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2015, 179 p.
  3. Andrée Rivard, De la naissance et des pères, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2016, 189 p.
  4. Naïma Hamrouni et Chantal Maillé (dir.), Le sujet du féminisme est-il blanc? Femmes racisées et recherche féministe, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2015, 278 p.
  5. Anne-Marie Devreux, Les sciences et le genre : déjouer l’androcentrisme, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 290 p.
  6. Joelle Palmieri, TIC, colonialité, patriarcat : société mondialisée, occidentalisée, excessive, accélérée… quels impacts sur la pensée féministe? Pistes africaines, Mankon, Langaa Research & Publishing CIG, 2016, 293 p.