Recherches féministes

Volume 28, numéro 2, 2015 Intersectionnalités Sous la direction de Dominique Bourque et Chantal Maillé

Sommaire (24 articles)

Présentation

  1. Actualité de l’intersectionnalité dans la recherche féministe au Québec et dans la francophonie canadienne

Articles

  1. Le blanchiment de l’intersectionnalité
  2. La violence intersectionnelle dans la pensée féministe autochtone contemporaine
  3. Le projet Dauphine : laisser la parole aux jeunes femmes de la rue et agir ensemble pour lutter contre la violence structurelle par l’entremise de la recherche-action participative
  4. L’analyse intersectionnelle et l’approfondissement de la compréhension des violences sexistes par Femmes et villes international
  5. Depuis toujours intersectionnels : relecture des mouvements lesbiens à Montréal, de 1970 aux années 2000
  6. Sexe et genre sous le bistouri (analytique) : interprétations féministes des transidentités
  7. À ciel ouvert, de Nelly Arcan : petit traité de l’économie des relations hétérosexuelles blanches?
  8. Comprendre l’hétérogénéité sociale pour faire valoir la diversité
  9. Quelle conceptualisation de l’exploitation pour quelle critique intersectionnelle?

Note d'action

  1. Les féminismes au coeur de l’anarchisme contemporain au Québec : des pratiques intersectionnelles sur le terrain

Hors thème

  1. La télévision et la transformation de l’éthique islamiste : les présentatrices niqabées sur les chaînes salafistes satellitaires arabes
  2. Le VIH/sida comme accident au cours d’une vie : lente découverte, gestion sociale et exclusion des femmes séropositives au Burkina Faso

Comptes rendus

  1. Andrée Rivard, Histoire de l’accouchement dans un Québec moderne, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2014, 448 p.
  2. Patricia Smart, De Marie de l’Incarnation à Nelly Arcan. Se dire, se faire par l’écriture intime, Montréal, Boréal, 2014, 430 p.
  3. Beatriz Gimeno, La prostitución. Aportaciones para un debate abierto. [La prostitution. Apports pour un débat ouvert], Barcelone, Éditions Bellaterra, 2012, 300 p.
  4. Fanny Bugnon, Les « amazones de la terreur ». Sur la violence politique des femmes de la Fraction armée rouge à Action directe, Paris, Payot et Rivages, 2015, 234 p.
  5. Linda Kay, Elles étaient seize. Les premières femmes journalistes au Canada, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2015, 273 p. [1re éd. : The Sweet Sixteen.The Journey That inspired the Canadian Women’s Press Club, McGill-Queen’s University Press, 2012]
  6. Anne-Marie Gingras (dir.), Genre et politique dans la presse en France et au Canada, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2014, 216 p.
  7. Nicole Rousseau et Johanne Daigle, Infirmières de colonie, Soins et médicalisation dans les régions du Québec, 1932-1972, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2013, 466 p.
  8. Marie France Labrecque, Féminicides et impunité : le cas de Ciudad Juárez, Montréal, Éditions Écosociété, 2012, 194 p.
  9. Ruth Margarete Roelling, Femmes lesbiennes de Berlin (1928), Montpellier, GayKitschCamp, 2014, 56 p.
  10. Isabelle Boisclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin, Mines de rien. Chroniques insolentes, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2015, 156 p.
  11. Edmée Ollagnier, Femmes et défis pour la formation des adultes, Paris, L’Harmattan, 2014, 258 p.