Recherches féministes

Volume 31, numéro 1, 2018 Pédagogies féministes et pédagogies des féminismes Sous la direction de Geneviève Pagé, Claudie Solar et Eve-Marie Lampron

Sommaire (25 articles)

Présentation

Articles

  1. La pédagogie féministe : sens et mise en action pédagogique
  2. La pédagogie féministe intersectionnelle socioconstructiviste de Relais-femmes dans son travail d’accompagnement-formation : des compétences à développer
  3. Quand la créativité suscite la prise de conscience féministe
  4. La construction du parcours éducatif et professionnel des femmes paraplégiques : s’émanciper par la potentielle contribution des pédagogies féministes d’inspiration freirienne et poststructuraliste
  5. Les rapports sociaux de sexe dès la petite enfance : une analyse de genre du Programme éducatif des services de garde du Québec, Accueillir la petite enfance
  6. Déconstruire le manuel d’histoire pour (re)construire des savoirs plus justes : récit de pratique en formation initiale et continue des enseignantes et des enseignants
  7. Une méta-analyse de récits de pratique de formatrices et de formateurs : l’élaboration d’un savoir collectif pour former le personnel enseignant à la déconstruction du genre
  8. La leçon de La leçon de discrimination
  9. Dépasser les « éducations à » : vers une pédagogie de l’égalité en formation initiale du personnel enseignant

Articles hors thème

  1. De l’idéal à la pratique : le partage d’argent de parents d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme
  2. La violence obstétricale dans les soins de santé : une analyse conceptuelle
  3. Entre hommes et filles : regard sur les entrées imposées dans la sexualité
  4. Réflexions entourant l’impact de la socialisation pour mieux comprendre la violence des femmes
  5. Les sans-papiers et le service domestique en France : femmes et non-droit dans le travail

Comptes rendus

  1. Jean-Marie Le Goff et René Levy (dir.), Devenir parents, devenir inégaux. Transition à la parentalité et inégalités de genre, Genève, Éditions Seismo, coll. « Questions de genre », 2016, 352 p.
  2. Diane Lamoureux, Les possibles du féminisme. Agir sans « nous », Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2016, 280 p.
  3. Andréa Oberhuber, Alexandra Arvisais et Marie-Claude Dugas (dir.), Fictions modernistes du masculin-féminin, 1900-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016, 310 p.
  4. Dominique Fougeyrollas-Schwebel et Florence Rochefort (dir.), Penser avec Françoise Collin. Le féminisme et l’exercice de la liberté, Donnemarie-Dontilly, Éditions iXe, 2015, 189 p.
  5. Mireille Eberhard, Jacqueline Laufer, Dominique Meurs, Frédérique Pigeyre et Patrick Simon (dir.), Genre et discriminations, Donnemarie-Dontilly, Éditions iXe, coll. « xx-y-z », 2017, 242 p.
  6. Louis-Pascal Jacquemond, L’espoir brisé. 1936, les femmes et le Front populaire, Paris, Bélin, 2016, 440 p.
  7. Nicole Mosconi, Genre et éducation des filles. Des clartés de tout, Paris, L’Harmattan, 2017, 206 p.
  8. Textes réunis et présentés par Marianne Prairie et Caroline Roy-Blais, Je suis féministe, le livre, Montréal, Les éditions du remue-ménage, 2016, 204 p.
  9. Christine Fontanini, Orientation et parcours des filles et des garçons dans l’enseignement supérieur, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre, coll. « Genre à lire… et à penser », 2015, 214 p.
  10. Anne Revillard, La cause des femmes dans l’État. Une comparaison France-Québec, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, coll. « Libres cours Politique », 2016, 266 p.

Tous droits réservés © Recherches féministes, Université Laval, 2018