Frontières

Direction : Mouloud Boukala, Diane Laflamme / Rédaction : Diane Laflamme (Rédactrice en chef)

À propos

Présentation

La revue Frontières est une revue québécoise d’information, de recherche et de transfert de connaissances en études sur la mort. Publiée depuis 1988, elle s’inscrit dans le domaine des sciences sociales et des sciences de la santé. Son objectif principal est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes reliés aux rapports entre la vie et la mort dans une perspective interdisciplinaire, en mettant en relief les liens dialectiques et épistémologiques entre théories et pratiques. Elle s’adresse tant aux chercheurs qu’aux praticiens, aux professeurs et aux étudiants qui sont préoccupés par la fin de vie dans différentes disciplines. Frontières publie en français des articles de qualité évalués par un comité externe.

L’objectif principal de la revue est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes reliés aux rapports que la vie et la mort entretiennent. Pour ce faire, Frontières publie des analyses disciplinaires et interdisciplinaires, regroupées autour de thématiques pertinentes, liées au statut de la mort dans notre culture.

Coordonnées

Site de la revue

www.frontieres.uqam.ca

Pour communiquer avec la revue

Courriel: frontieres@uqam.ca

Téléphone: (514) 987-3000 poste 8537

Adresse postale

Revue Frontières
Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada
H3C 3P8

 

Historique de la revue (19 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.


Abonnement à la version numérique

Courriel : erudit-abonnements@umontreal.ca

Téléphone : (514) 343-6111 poste 5500

 

Érudit n’est pas responsable de la gestion des abonnements individuels. Pour une demande d’abonnement individuel, merci de contacter directement la revue.

Abonnement à la version papier

Courriel: revues@puq.ca

Téléphone: (418) 657-4075 poste 226

 

L’archivage pérenne de Frontières est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

COMMENT SOUMETTRE UN ARTICLE

Frontières est publiée deux fois l'an. Les textes publiés contribuent à une éducation et à une réflexion sur les divers aspects (psychologique, socioculturel, éthique, etc.) du phénomène de la mort et du deuil, en tenant compte d’une perspective développementale (de l’enfance à la vieillesse) ainsi que du rapport aux institutions d’éducation, de soins et de services, sans négliger les enjeux culturels et juridiques. Soumis à l'approbation des membres du comité scientifique et des évaluateurs externes, les textes doivent répondre aux exigences d'une revue de recherche de haut niveau. Frontières ne publie que des textes originaux et inédits qui, s’ils sont acceptés, ne devront pas être substantiellement repris ailleurs sans la permission expresse de la Revue.

La revue Frontières accueille les articles portant sur les dimensions théoriques, empiriques et évaluatives. Ceux-ci comptent en général dans les 6000 mots incluant la bibliographie et les notes de bas de page. Les textes doivent parvenir au comité de rédaction à l'adresse suivante : frontieres@uqam.ca

La Rédaction se réserve le droit d’apporter des corrections mineures concernant la langue, la ponctuation, les titres et sous-titres, ainsi que le protocole bibliographique.

Avant de soumettre un article, consulter le protocole de rédaction suivant : (http://docs.wixstatic.com/ugd/e573a2_65904f0530a446519abf98a2f1538778.pdf).

 

POLITIQUE D’ÉVALUATION DES ARTICLES

Tous les articles soumis à la revue sont évalués par un comité d'au moins deux pairs anonymes, choisis par la direction de la revue qui, en cas de besoin, consulte le comité de rédaction (lequel ne connaît pas le nom des auteurs ayant soumis).

Les évaluateurs remplissent un rapport détaillé et rendent l’un des verdicts suivants :

1) accepté sans modification;

2) accepté avec modifications mineures;

3) accepté avec modifications majeures;

4) refusé. En cas de disparité entre les jugements, une autre évaluation externe peut être demandée. En rendant sa décision, la revue envoie systématiquement aux auteurs les rapports anonymes des évaluateurs, afin que le texte puisse être retravaillé. La décision finale de la revue est irrévocable.

 

POLITIQUE SUR LE DROIT D’AUTEUR ET LES DROITS DE PUBLICATION

La propriété intellectuelle et les droits d'auteurs (©) sur le contenu original de tous les articles appartiennent à leurs auteurs.

En contrepartie, les auteurs cèdent gratuitement à Frontières, lors de la parution de leur article, une licence exclusive de première publication donnant droit à la revue de produire le texte et de le diffuser, sans limite territoriale et de temps, en format papier et sur la plateforme suivante : www.erudit.org/fr/revues/fr/

Les auteurs gardent les droits d'utilisation dans leurs travaux ultérieurs. Toutefois, la référence de première publication doit être donnée, de même que le titre de l'article, le nom de tous les auteurs, la mention de la Frontières, la date et le lieu de publication. Une fois l'article paru, les auteurs peuvent le déposer sur leur site institutionnel, avec mention de la référence dans Frontières.

Le titulaire des droits d’auteur garantit à Frontières être dûment habilité et autorisé à accorder une telle licence. Le titulaire des droits d’auteur affirme que l’œuvre mentionnée ci-dessus est de sa composition, qu’il n’enfreint pas les droits d’autrui, ni pour le texte ni pour les illustrations. Frontières s’engage à respecter les droits moraux lors de l’utilisation de l’œuvre.

Il est à noter que lors du processus d'édition, les auteurs devront signer une licence permettant à Frontières, la publication de l’article. Tous les coauteurs devront alors remplir le formulaire, le signer et le retourner à la revue avant la parution.

 

POLITIQUE ANTI-PLAGIAT

La revue Frontières refuse toute forme de plagiat. Frontières considère comme acte de plagiat le fait de :

1)  Copier, en tout ou en partie, les travaux d’autrui en les faisant passer pour siens;

2)  Copier, en tout ou en partie, ses propres travaux déjà publiés, sans mentionner la référence de la publication originale (auto-plagiat).

Avant la publication d’un article, l’auteur confirme, dans le contrat signé avec la revue, qu’il est bien le détenteur des droits et qu’il n’enfreint pas les droits d’autrui, ni pour le texte, ni pour les figures, illustrations et tableaux.

De son côté, sur réception du manuscrit, la revue effectue, à l’aide de divers outils (notamment des logiciels et bases de données, mais également des index de revues publiées au format papier), différentes recherches afin de s’assurer que l’article ne présente ni plagiat, ni auto-plagiat.

Advenant la détection d’un cas de plagiat, la revue prend les mesures suivantes :

Avant la publication :

Si le plagiat est détecté avant la publication du manuscrit, que ce soit par un membre du comité de rédaction ou par un évaluateur externe, l’auteur sera immédiatement contacté. Selon l’ampleur du plagiat, l’auteur devra soit réécrire le texte, soit citer correctement ses sources et inclure les références exactes du texte cité. Si le plagiat est substantiel (20% du texte et plus), l’article sera automatiquement rejeté et l’auteur ne pourra plus publier dans Frontières.

Après la publication :

Si un plagiat est détecté après la publication, l’article sera retiré de la version numérique de Frontières. L’auteur ne pourra plus publier dans Frontières.

Comité de rédaction

Comité de direction

Codirecteur

       Mouloud Boukala

Codirectrice et rédactrice en chef

       Diane Laflamme

 

Comité de rédaction

Patrick Bergeron, Université du Nouveau-Brunswick

Mouloud Boukala, Université du Québec à Montréal

Chantal Caux, Université de Montréal  

Gil Labescat, Université de Montréal

Diane Laflamme, Université du Québec à Montréal                   

Jean-Jacques Lavoie, Université du Québec à Montréal

Joseph J. Lévy, Université du Québec à Montréal

Julien Simard, Institut national de la recherche scientifique

Mélanie Vachon, Université du Québec à Montréal

Isabelle Wallach, Université du Québec à Montréal

 

​Comité scientifique international

       Hélène Bourdeloie, Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité

       Michel Castra, Université de Lille, France

       Gilles Ernst, Université de Lorraine (Nancy), France

       Axel Guïoux, Université Lyon 2, France

       Claude Javeau, Université Libre de Bruxelles, Belgique

       Evelyne Lasserre, Université Lyon 1, France

       Gabriel Ringlet, Université catholique de Louvain, Belgique

 

Comité de gestion

       Mouloud Boukala, Université du Québec à Montréal

       Diane Laflamme, Université du Québec à Montréal

       Joseph J. Lévy, Université du Québec à Montréal