La restriction d’accès aux articles les plus récents des revues sous abonnement a été rétablie le 12 janvier 2021. Pour consulter ces articles, vous pouvez notamment passer par le portail de ressources numériques de l’une des 1 200 institutions partenaires ou abonnées d’Érudit. Plus d'informations

Frontières

Direction : Mouloud Boukala (Codirecteur), Diane Laflamme (Codirectrice) / Rédaction : Diane Laflamme (Rédactrice en chef)

À propos

Présentation

Frontières est une revue québécoise de recherche et de mobilisation des connaissances en études sur la mort. Publiée depuis 1988, elle s’inscrit dans le domaine des sciences sociales et des sciences de la santé. Son objectif principal est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes reliés aux rapports entre la vie et la mort dans une perspective interdisciplinaire, en mettant en relief les liens dialectiques et épistémologiques entre théories et pratiques. Elle s’adresse tant aux chercheurs qu’aux praticiens, aux professeurs et aux étudiants qui sont préoccupés par la fin de vie dans différentes disciplines. Frontières publie en français des articles de qualité évalués par un comité externe.

L’objectif principal de la revue est de contribuer à une meilleure connaissance des phénomènes reliés aux rapports que la vie et la mort entretiennent. Pour ce faire, Frontières publie des analyses disciplinaires et interdisciplinaires, regroupées autour de thématiques pertinentes, liées au statut de la mort dans notre culture.

Coordonnées

Site de la revue

www.frontieres.org

Pour communiquer avec la revue

Courriel: frontieres@uqam.ca

Téléphone: (514) 987-3000 poste 8537

Adresse postale

Revue Frontières
Université du Québec à Montréal
Case postale 8888, succ. Centre-ville
Montréal, QC, Canada
H3C 3P8

 


Accès

Un abonnement est requis pour l’accès aux numéros parus dans les 12 derniers mois de publication de cette revue. Les autres numéros sont disponibles en libre accès.

Abonnement numérique institutionnel : les institutions (bibliothèque, centre documentaire, établissement scolaire, etc.) ont la possibilité de s’abonner aux revues d’Érudit par titre ou par collection de titres. Pour obtenir plus d’informations, nous invitons les institutions à remplir notre formulaire d’abonnement.

Abonnement numérique individuel : les particuliers désirant s’abonner à la version numérique de la revue sont invités à communiquer directement avec la direction de la revue :

Courriel: frontieres@uqam.ca

Téléphone: (514) 987-3000 poste 8537

L’archivage pérenne de Frontières est assuré par Portico.

Historique de la revue (23 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

SOUMETTRE UN MANUSCRIT

FRONTIÈRES publie des numéros thématiques, deux fois l'an. La revue ne publie que des textes originaux et inédits. Les manuscrits peuvent être soumis dans le cadre d’un appel de propositions d’articles ou encore pour un article hors thème.

Le manuscrit doit compter environ 6 000 mots (incluant la bibliographie et les notes de bas de page), un résumé en français et en anglais (800 caractères) ainsi que 4 à 6 mots clés. La bibliographie doit présenter toutes les références mentionnées dans le texte (vérifier la concordance). Les autrices et auteurs doivent prendre connaissance du Protocole de rédaction de FRONTIÈRES avant de soumettre un manuscrit.

Les manuscrits sont soumis à l'adresse suivante : frontieres@uqam.ca

Fournir les coordonnées des autrices et auteurs dans un fichier distinct de celui du manuscrit :  

  • prénom, nom, institution d’appartenance (université et département ou faculté, centre de recherche, etc.);
  • titre de fonction (professeur, chercheur, doctorant, etc.) et diplôme (Ph. D., maîtrise, etc.);
  • courriel institutionnel ou professionnel.

 

ÉVALUATION PAR LES PAIRS

Chaque manuscrit est soumis à une évaluation par les pairs. Lorsque l’évaluation est négative ou lorsque le manuscrit ne correspond pas aux politiques rédactionnelles de la revue, il est refusé. À la lumière de l’évaluation, des modifications peuvent être demandées aux autrices et auteurs. Dans ce cas, la décision d’accepter ou de refuser le manuscrit est prise après examen du manuscrit révisé. Cette décision de la revue est irrévocable. FRONTIÈRES se réserve le droit d’apporter des corrections mineures concernant la langue, la ponctuation, les titres et sous-titres, ainsi que le protocole bibliographique

 

DROITS DE PUBLICATION

Les autrices et auteurs sont seuls responsables du contenu de leur article et ils en conservent la propriété intellectuelle. Ils doivent signer en faveur de FRONTIÈRES et transmettre à la revue un formulaire d’autorisation de publication de l’article et de l’iconographie qui l’accompagne. Cette autorisation permet notamment à la revue de produire le texte et de le diffuser, en tout ou en partie, sans limites territoriale et de temps, dans toutes les langues et pour tous pays, en format papier et sur des supports numériques.

​AUTOARCHIVAGE

FRONTIÈRES permet le partage des articles par leur autrices et auteurs selon les modalités suivantes :

  • Version soumise
    non permis

  • Version acceptée par les pairs
    non permis

  • Version publiée
    Après la publication du numéro, les autrices et auteurs peuvent ajouter le lien vers la version publiée de l’article sur les plateformes de leur choix.

La reproduction des articles est permise, sous réserve d’une autorisation expresse de la revue. La référence de première publication doit être donnée, de même que le titre de l'article, le nom des autrices et auteurs, la mention de la revue FRONTIÈRES, la date et le lieu de publication.

 

POLITIQUE ANTI-PLAGIAT

La revue FRONTIÈRES refuse toute forme de plagiat. FRONTIÈRES considère comme acte de plagiat le fait de :

1) copier, en tout ou en partie, les travaux d’autrui en les faisant passer pour siens;
2) copier, en tout ou en partie, ses propres travaux déjà publiés, sans mentionner la référence de la publication originale (autoplagiat).

Avant la publication d’un article, l’autrice ou l’auteur confirme à la revue qu’elle ou il est bien la personne détentrice des droits et qu’elle ou il n’enfreint pas les droits d’autrui, ni pour le texte, ni pour les figures, illustrations et tableaux. Advenant la détection d’un cas de plagiat, la revue prend les mesures suivantes :

Avant la publication
Si le plagiat est détecté avant la publication du manuscrit, l’autrice ou l’auteur sera immédiatement contacté. Selon l’ampleur du plagiat, la personne devra soit réécrire le texte, soit citer correctement ses sources et inclure les références exactes du texte cité. Si le plagiat est substantiel (20 % du texte et plus), l’article sera automatiquement rejeté et la personne ne pourra plus publier dans FRONTIÈRES.

Après la publication
Si un plagiat est détecté après la publication, des mesures seront prises pour retirer l’article partout où il est possible de le faire. La personne ne pourra plus publier dans FRONTIÈRES.

Comité de rédaction

Comité de direction

Codirecteur

       Mouloud Boukala

Codirectrice et rédactrice en chef

       Diane Laflamme

 

Comité de rédaction

Patrick Bergeron, Université du Nouveau-Brunswick

Mouloud Boukala, Université du Québec à Montréal

Chantal Caux, Université de Montréal  

Gil Labescat, Université de Montréal

Diane Laflamme, Université du Québec à Montréal                   

Jean-Jacques Lavoie, Université du Québec à Montréal

Joseph J. Lévy, Université du Québec à Montréal

Isabelle Wallach, Université du Québec à Montréal

 

​Correspondants internationaux

Hélène Bourdeloie, Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité

Michel Castra, Université de Lille, France

Gilles Ernst, Université de Lorraine (Nancy), France

Axel Guïoux, Université Lyon 2, France

Claude Javeau, Université Libre de Bruxelles, Belgique

Evelyne Lasserre, Université Lyon 1, France

Gabriel Ringlet, Université catholique de Louvain, Belgique

Charbel Skaff, Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban

 

Comité de gestion

Mouloud Boukala, Université du Québec à Montréal

Diane Laflamme, Université du Québec à Montréal

Joseph J. Lévy, Université du Québec à Montréal