Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire International Journal of Technologies in Higher Education

Direction : Bruno Poellhuber (Rédacteur en chef) / Rédaction : Marc Couture (Rédacteur adjoint), Michel Lepage (Rédacteur adjoint)

À propos

La Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire (RITPU) / International Journal of Technologies in Higher Education (IJTHE) est une revue scientifique avec comité de lecture, lancée en 2004 à l’initiative collective et innovatrice des universités québécoises. Elle se consacre aux dimensions pédagogiques de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) en enseignement supérieur. La Revue accueille des approches pédagogiques variées quant à l’intégration de la technologie, et offre un vaste éventail d’articles de recherche ou de pratique à caractère interdisciplinaire, visant un large public. Les textes sont publiés en français ou en anglais, selon le choix de l’auteur(e).

Coordonnées

Site web de la revue

http://ritpu.org

Adresse postale

Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire (RITPU)
International Journal of Technologies in Higher Education (IJTHE)
a/s Bruno Poellhuber, Université de Montréal
Rédacteur en chef
C.P. 6128, succursale Centre-ville,
Faculté des sciences de l’éducation
Université de Montréal
Montréal (Québec) H3C 3J7
Canada

Téléphone : (514) 343-2457
Télécopieur : (514) 343-7660

Courriel : info@ritpu.org

Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Québec, Bibliothèque nationale du Canada
ISSN 1708-7570


Libre accès

Les numéros courants et les archives de cette revue sont offerts en libre accès.

Historique de la revue (35 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Politique éditoriale

La Revue publie trois numéros par année, réguliers ou thématiques. Elle accepte des articles qui, s’inscrivant dans sa mission :

  • sont conformes aux principes, règles et exigences de rigueur propres à la communication scientifique dans le domaine;

  • satisfont les principes, règles et exigences de rigueur propres à la communication scientifique dans le domaine;

  • respectent la politique d'éthique de la Revue (voir plus bas);

  • se conforment à ses règles de présentation des manuscrits;

  • incluent, le cas échéant, uniquement des œuvres ou extraits substantiels d’œuvres reproduits avec l’autorisation de leurs titulaires.

Les catégories d’articles acceptées sont les suivantes :

  • éditoriaux (surtout pour les numéros thématiques);

  • comptes rendus d’expériences ou de pratiques intégrant les TI ou évaluations de cours sur le Web ou à distance, avec une argumentation critique : les avantages, les désavantages, les limites, etc. (avec hyperliens, captures d’écran, etc.) (1500 - 2500 mots);

  • textes de réflexion pédagogique apportant un point de vue critique sur l’intégration des TIC en éducation, soutenus par une argumentation ancrée dans la littérature (3000 - 6000 mots);

  • recherches scientifiques avec données empiriques (3000 - 6000 mots);

  • brèves recensions ou états de la recherche (500 - 1200 mots).

Le nombre de mots n’est qu’un ordre de grandeur. Il reflète surtout l’intention du Comité de direction de favoriser la publication de textes plus succincts pouvant être consultés en ligne par un large public.

Tous les manuscrits que le rédacteur-en-chef juge conformes à la présente politique éditoriale seront soumis à une évaluation à double insu, effectuée par deux ou trois experts dans le domaine de l’article et provenant d’établissements différents de celui du ou des auteurs. Toutefois, la décision finale quant à l’acceptation des articles est prise par le rédacteur en chef.

La Revue n’exige aucun frais de soumission ou de publication.

Les textes, en format PDF, sont publiés en français ou en anglais, selon le choix de l’auteur(e). Les résumés des articles sont disponibles dans les deux langues.

Politique de préservation numérique

L'archivage pérenne de la Revue est assuré par Portico.

Évaluation et acceptation des textes

Tous les manuscrits que le rédacteur en chef de la Revue juge conformes à la présente politique éditoriale seront soumis à une évaluation à double insu, effectuée par deux ou trois experts dans le domaine de l’article et provenant d’établissements différents de celui du ou des auteurs.

À la suite de leur évaluation, chacun des évaluateurs émettra l’une des recommandations suivantes :

  • accepté tel quel;

  • accepté avec modifications mineures;

  • accepté avec modifications majeures;

  • refusé.

Ces recommandations seront transmises au rédacteur en chef qui, après consultation avec le comité de direction si nécessaire, rendra sa décision concernant l’acceptation de l’article, avec ou sans conditions, et en informera l’auteur(e).

Si l’acceptation est assortie de conditions, l’auteur(e) devra réviser son texte pour satisfaire celles-ci et le soumettre à nouveau dans les délais qui lui seront indiqués. Le rédacteur en chef de la Revue, après consultation avec le comité de direction si nécessaire, prendra la décision finale d’accepter ou de refuser l’article, il pourra également demander de nouvelles modifications.

Dans tous les cas, l’auteur(e) devra, pour la version finale de son article, mettre à jour les références qu’il contient, notamment en vérifiant la disponibilité et l’adresse URL des documents en ligne.

La même procédure s’applique aux numéros thématiques : même si une autre personne coordonne la préparation du numéro (définition du thème, sollicitation de textes, etc.), la même procédure d’évaluation s’applique, et le rédacteur en chef de la Revue conserve la responsabilité de l’acceptation des manuscrits.

La Revue se réserve le droit d’apporter aux manuscrits acceptés pour publication toute correction qu’elle juge nécessaire pour améliorer la qualité de la langue, la lisibilité ou la concision du texte. Les corrections suggérées par la Revue seront soumises à l’auteur(e), et la version prête à publier (en format PDF) lui sera transmise pour dernière vérification.

En résumé, la publication d’un texte dans la revue comprend une dizaine d’étapes principales, pour une durée approximative totale de 4 à 6 mois entre la soumission d’un manuscrit et la mise en ligne de l’article sur le site de la Revue.

Politique de droits d'auteur

S’inscrivant dans le mouvement pour le libre accès à la documentation scientifique, la Revue est diffusée en accès libre, sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International. Cette licence permet à quiconque de reproduire, distribuer et diffuser les textes, à la condition d’en mentionner les auteurs et de faire référence, par un hyperlien si possible, à la publication originale dans la Revue.

Les auteurs conservent leur pleins droits d'auteur sur leurs textes; ils peuvent donc les diffuser à leur convenance, sous réserve de la clause de la Convention relative à la publication qui interdit la soumission concurrente à une autre revue.

Politique d'éthique

Tout auteur soumettant un article à la revue doit respecter les quatres règles suivantes.

1.   Signature de l'article. La liste des auteurs inclut toutes les personnes qui ont (1) apporté une contribution intellectuelle substantielle à la recherche et (2) approuvé le texte final de l’article, et seulement ces personnes.

2.   Intégrité des données. Les données sont utilisées telles que recueillies. Toute modification subséquente (correction, sélection, omission, troncation, normalisation, etc.) de données ou de résultats est décrite et justifiée dans l’article.

3.   Absence de plagiat. Tout élément (passage, tableau, objet graphique, etc.) inclus dans l’article et provenant ou s’inspirant fortement de quelqu’un d’autre est dûment signalé, avec mention complète de la source.

4.   Publication non redondante. L’article est formé en majorité d’éléments ne se retrouvant dans aucun texte soumis actuellement ou paru auparavant dans une revue ou autre moyen de publication évalué par les pairs. Toutefois, cette règle ne s'applique pas à la diffusion en ligne de documents (manuscrits, rapports, mémoires, thèses, etc.) sur les sites personnels et les répertoires institutionnels ou disciplinaires, cette diffusion ne constituant pas une publication.

La Revue se réserve le droit de vérifier l’existence de manquements à l’éthique par les moyens appropriés, par exemple le recours à un logiciel ou la consultation de personnes concernées. Des soupçons peuvent aussi être portés à l’attention de la Revue par un évaluateur ou un lecteur.

Tout soupçon de manquement à l’éthique est traité par un comité formé du rédacteur en chef et deux autres membres du comité de direction.

Le comité étudie le dossier dans le respect des principes de justice naturelle, dont le droit pour les personnes soupçonnées de fournir leur point de vue. S'il conclut au non-respect de la politique d'éthique de la Revue, le comité peut, selon la gravité de l'infraction, demander des corrections ou imposer des sanctions pouvant aller jusqu’au retrait de l’article et à l’interdiction de publier à nouveau dans la Revue.


Instruction pour les auteurs

Instructions aux auteurs

Règles générales

L’auteur(e) doit d’abord s’assurer que son manuscrit respecte la politique éditoriale de la Revue, tant pour le contenu que pour la forme. Ainsi, l’auteur(e), agissant s’il y a lieu comme correspondant(e) principal(e), au nom de l’ensemble des auteurs, doit :

  • confirmer que son manuscrit est soumis en exclusivité à la Revue et qu’il n’a pas fait l’objet d’une publication antérieure;

  • confirmer qu’il détient, le cas échéant, les autorisations requises pour reproduire les œuvres ou extraits substantiels d’œuvres inclus dans le texte qu’il soumet;

  • confirmer qu'il respecte la politique d'éthique de la Revue;

  • indiquer à laquelle des catégories acceptées par la Revue appartient l’article.

De plus, l’auteur(e) doit confirmer, comme le prévoit la Convention relative à la publication, qu’il accepte que la Revue diffuse son texte (en version finale, acceptée et révisée) sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International. Cette licence permet à quiconque de reproduire, distribuer et diffuser les textes, à la condition d’en mentionner les auteurs et de faire référence, par un hyperlien si possible, à la publication originale dans la Revue.

Soulignons que l’acceptation de cette condition ne réduit en rien les droits dits pécuniaires que la Loi du droit d’auteur reconnaît à l’auteur(e) du texte, qui demeure titulaire de l’entièreté du droit d’auteur. Celui-ci demeure donc libre de distribuer ou diffuser lui-même son texte, par exemple en le déposant dans un répertoire, ou encore de conclure avec un éditeur toute entente concernant sa distribution ou sa diffusion, étant entendu que la diffusion sous licence Creative Commons, une fois approuvée, ne peut plus être révoquée.

Règles de présentation et de transmission des manuscrits

Les manuscrits doivent être transmis à la Revue en format électronique, en format .docx (de préférence), .doc ou .rtf). La Convention relative à la publication, remplie par l’auteur(e) ou correspondant principal, doit être transmise en même temps au rédacteur en chef.

Voici les règles de présentation des manuscrits.

  • Le texte doit être à double interligne, en police Times New Roman 12 points.

  • L’auteur(e), agissant comme correspondant(e) principal(e), fournit, sur la première page de son fichier électronique, ses nom, prénom, adresse et numéros de téléphone, adresse de courriel, ainsi que le nom de l’organisation à laquelle il ou elle est rattaché(e) et la date de soumission de l’article. Pour un texte à plusieurs auteurs, ces renseignements doivent être donnés pour chacun d’eux. Lors de la parution de l’article, l’ordre d’énumération des auteurs sera celui qui aura été indiqué sur cette page.

  • Le titre doit être concis et explicite.

  • Le résumé du manuscrit, qui sera donné en français et en anglais, se place à la suite du titre, sur une nouvelle page. D’au plus une centaine de mots, le résumé doit définir l’objet et préciser les objectifs de l’article, la méthode utilisée et les résultats obtenus ou les conclusions dégagées. Le résumé est suivi d’une liste d’au plus dix mots-clés.

  • Les tableaux et les figures peuvent être soit insérés au fil du texte, soit présentés dans une version soignée sur des pages distinctes rassemblées à la fin du manuscrit; dans ce cas, la place de chacun doit être indiquée par une note dans le texte (par exemple « Note à la Revue : insérer ici le tableau 1 »).

  • Les éléments bibliographiques (renvois au fil du texte, références dans une section portant ce titre à la fin du texte) doivent être conformes aux normes de l’APA. Pour les textes soumis en français, on utilisera l’adaptation française de ces normes suggérée par la Revue. Pour les textes en anglais, on utilisera les normes originales, telles que décrites dans le Publication Manual of the American Psychological Association (6e édition, 2010).

L’auteur(e), aura avantage à employer le gabarit préparé à cette fin (disponible en version Word et en version RTF), qui contient des consignes et intègre un feuille de styles respectant les normes de présentation de l’APA.

Pour assurer l’anonymat lors de l’évaluation des manuscrits, deux fichiers distincts doivent être transmis. L’un d’entre eux doit être dépouillé de toute indication permettant d’identifier l’auteur(e); la page de titre ne contient alors aucune indication concernant celui-ci, et les noms des auteurs de l’article dans les reżnvois et notices bibliographiques sont remplacés par « Auteur(s) »; par exemple (Auteurs, 2012). Le gabarit mentionné plus haut contient à cette fin deux versions de la page de titre.

Soumission d’un article

Avant de soumettre votre article, veuillez vous assurer d’avoir lu et respecté la politique éditoriale et les règles de présentation des manuscrits. Vous devez également vous assurer d’avoir confirmé, en remplissant la Convention relative à la publication, votre acceptation des conditions de publication, dont celle de diffuser votre texte sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Veuillez par la suite transmettre vos deux fichiers électroniques à l’adresse suivante : michel.lepage@umontreal.ca

Comité de rédaction

Comité de direction

Rédaction

Thierry Karsenti, rédacteur en chef : Université de Montréal
direction@ritpu.org
Michel Lepage, rédacteur adjoint
michel.lepage@umontreal.ca
Marc Couture, rédacteur adjoint
marc.couture@teluq.ca

Autres membres du Comité

Serge Ammel Attenoukon : Université d'Abomey-Calavi
serge.attenoukon@uac.bj
Christian Depover : Université de Mons
Christian.DEPOVER@umons.ac.be
Gabriel Dumouchel : Univ. du Québec à Chicoutimi
gabriel_dumouchel@uqac.ca 
Annie Jezegou : Université de Lille
annie.jezegou@univ-lille.fr
Gaëlle Molinari : Université de Genève/UNIDISTANCE
gaelle.molinari@unidistance.ch
Nadia Naffi : Université Laval
Nadia.Naffi@fse.ulaval.ca
Daniel Oliva : École de technologie supérieure
Simon Parent : Université de Montréal
simon.parent.2@umontreal.ca
Michel Senécal : Université TELUQ
Laura Winer : Université McGill
laura.winer@mcgill.ca

Comité scientifique international

Saïd Berrouk, Centre de recherche sur l’information scientifique et technique, Algérie

Steve Bissonnette, Université TÉLUQ, Canada

Caroline Brassard, Université TÉLUQ, Canada

Simon Collin, Université du Québec à Montréal, Canada

Modibo Coulibaly, Université Abdou Moumouni, Niamey, Niger

Christian Depover, Université de Mons-Hainaut, Belgique

Jean-François Desbiens, Université de Sherbrooke, Canada

Robert David, Université de Montréal, Canada

Pierre Fonkoua, Université de Yaoundé I, Cameroun

Etzer France, Université Quisqueya, Haïti

Colette Gervais, Université de Montréal, Canada

Patrick Giroux, Université du Québec à Chicoutimi, Canada

Pascal Grégoire, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Canada

Alain Jaillet, Université Louis Pasteur, France

Charles-Antoine Julien, Université McGill, Canada

Margot Kaszap, Université Laval, Canada

Vassilis Komis, Université de Patras, Grèce

Mathias Kyelem, Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Michel Lepage, Université de Montréal, Canada

Sonia Lefebvre, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Stéphane Martineau, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Julien Mercier, Université du Québec à Montréal, Canada

Martine Mottet, Université Laval, Canada

Daniel Peraya, Université de Genève, Suisse

Constantin Petrovici, Université Al. I. Cuza, Iasi, Roumanie

Glorya Pellerin, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Canada

Bruno Poellhuber, Université de Montréal, Canada

Carole Raby, Université du Québec à Montréal, Canada

Mario Richard, Université TÉLUQ, Canada

Normand Roy, Université de Montréal, Canada

Maurice Tardif, Université de Montréal, Canada

Kathryn Touré, Rocare, Sénégal

Van Minh Trin, Université de Huê, Vietnam