Santé mentale au Québec

Managing editor(s): Dr François Lespérance (Directeur) Jean-Marie Bioteau (Adjoint au directeur - Rédacteur adjoint) / Editor(s): Catherine Briand (Rédactrice en chef - Mosaïque) Marc Corbière (Rédacteur en chef - Thématiques)

About

Presentation

Santé mentale au Québec seeks to promote continuing education among mental health professionals and the training of college and university students within the diverse disciplines that make up this field of activity (psychiatry, psychology, social work, nursing sciences, occupational therapy, etc.). Psychosocial in orientation, the journal publishes articles on research efforts and socially innovative practices submitted from Quebec, elsewhere in Canada and abroad. Founded in 1976, Santé mentale au Québec is rooted in the practicing community. Bearing the same name since its inception, it has always aimed to bring the research and practicing communities closer together, with the goal of enhancing the quality of mental health services. The journal publishes exclusively in French.

Indexing

Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature

Index de la santé et des services sociaux,

INIST (Pascal)

International Bibliography of The Social Sciences

International Current Awareness Services

Repère

Social Work Research and Abstracts

Sociological Abstracts

Medline

e-psyche

LLC

BDSP (Banque de données en santé publique)

Scopus-Elsevier

Thomson-Gale

Contact

Journal's Site

www.revue-smq.ca

Contact the journal

Email: rsmq@videotron.ca

Phone: (514) 843-2015 ext. 2840


Digital Subscription

Email : erudit-abonnements@umontreal.ca

Phone : (514) 343-6111 ext. 5500

 

Érudit is not responsible for individual subscriptions management. Please contact the journal for an individual subscription.

Print Subscription

Email: rsmq@videotron.ca

Phone: (514) 843-2015 ext. 2840

Back issues (86 issues)

Permanent archiving of articles on Érudit is provided by Portico.

|^

Editorial policy and ethics

POLITIQUE ÉDITORIALE

La singularité et la pertinence de la revue, compte tenu de son orientation psychosociale, résident dans le souci constant de fédérer les milieux de la recherche, de la clinique et de l’enseignement en s’adressant à tous les professionnels de la santé, quels qu’ils soient, soucieux de rester à la pointe des connaissances au service de leur pratique.

Nécessaire, indispensable et riche, la revue est orchestrée par un comité de rédaction réunissant de nombreuses disciplines telles que la psychologie, l’ergothérapie, l’ergonomie, la psychoéducation, la sociologie, les sciences infirmières, la pédopsychiatrie et l’intervention communautaire pour ne nommer que celles-là. Ces multiples expertises sont garantes d’une information récente, pertinente, pointue et utile à nombre de professionnels.

À la différence des autres revues québécoises et canadiennes dans le même domaine, Santé mentale au Québec peut se targuer de :

  • Faire le lien entre le social et le médical, l’universitaire et le communautaire ;
  • Mettre en relief l’évaluation des programmes et pratiques cliniques à la faveur d’articles reposant sur des recherches appliquées utilisant des approches quantitatives, qualitatives et mixtes ;
  • Rallier des auteurs étrangers aux auteurs canadiens et québécois et de recevoir des articles internationaux dans une proportion de 15 % environ ;
  • Préconiser une politique éditoriale permettant de mettre en perspective les articles « thématiques » et susciter ainsi des questions de recherche et d’intervention ;
  • Publier des articles théoriques, méthodologiques et de recherches fondamentales et appliquées sur le comportement humain et les enjeux de nos sociétés ;
  • Faire une place aux patients partenaires et aux pairs aidants ;
  • Veiller à l’intégration de la pratique clinique au champ social sous la houlette de ses collaborateurs et ses auteurs.          


PROCESSUS DE RÉVISION PAR LES PAIRS

Les articles sont soumis anonymement pour évaluation à double insu à des lecteurs critiques reconnus dans le domaine de l’article et éventuellement à un membre du comité de rédaction. lors de la soumission, l’auteur doit fournir les noms et coordonnées de trois (3) lecteurs critiques (sans conflit d’intérêts) que la revue pourra, à sa discrétion, solliciter ou non.

La revue choisit ensuite deux lecteurs critiques dans sa base de données (environ 800 lecteurs) ou parmi les trois lecteurs suggérés par l’auteur auxquels sont soumis les articles pour évaluation. Dans ses nouvelles procédures, la revue cherche à inclure le plus souvent un membre du comité de rédaction, en fonction de son domaine d’activité, et ce, aussi bien au stade de la lecture du manuscrit original que celle de sa version révisée.
Chaque évaluateur dispose d’un mois pour effectuer son évaluation selon les normes scientifiques reconnues pour la méthode utilisée par l’auteur : expérimentale, corrélative, historique, comparative-causale, résolution de problèmes, descriptive, clinique (études de cas, récits de vie, recherche quasi expérimentale, etc.). Dans le cas où deux évaluations d’un même article divergent radicalement, un membre du comité de rédaction est sollicité pour émettre un avis.

C’est ensuite le rédacteur en chef de la revue qui décide de la suite à donner à la version révisée de l’article, à savoir refus, autres évaluations ou acceptation avec révisions mineures, jusqu’à la décision finale.
 

POLITIQUE DE DROITS D'AUTEUR

La revue possède les droits sur la totalité d'un numéro. L'auteur possède les droits sur son article.

La revue souscrit à la licence Créative Common : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification

CC BY-NC-ND


Instruction pour les auteurs

CONTRAT AUTEUR-REVUE

ENTENTE SUR LES DROITS D’AUTEURS

 

Prière de signer et de retourner le plus tôt possible à l’adresse suivante :

 

Santé mentale au Québec, a/s directeur
Université de Montréal
Faculté de Médecine, Département de psychiatrie
C.P. 6128, succursale. Centre-ville
Montréal H3C 3J7
Ou par courriel à : jeanmariebioteau@gmail.com

 

Volume  ..., numéro ..., année ...Titre
Titre de l’article :
Nom(s) de(s) l’auteur(s) :

Cher Collègue,

Il nous fait plaisir de confirmer que votre article intitulé (titre mentionné ci-dessus) sera publié dans la revue Santé mentale au Québec. En conformité avec les règles de fonctionnement des autres revues et des lois régissant les droits d’auteur, nous nous devons de vous demander de signer ce formulaire officiel de consentement à la publication de votre article.

Ce formulaire stipule que vous nous autorisez à publier votre article, et que vous nous confirmez :

 1) Être le titulaire du droit d’auteur sur l’article et qu’il ne contient pas de matériel qui enfreindrait le droit d’auteur d’autrui ou tout autre droit ;

2) Que votre article est original, qu’il n’a pas été publié ailleurs et que le copyright n’a pas été cédé à une autre société ;

3) Que vous nous autorisez à reproduire et à autoriser la reproduction de votre article auprès d’autres éditeurs ;

4) Que vous nous autorisez à diffuser votre article sur media électronique, dans les banques de données informatisées ou sous tout autre support similaire.

Ce formulaire implique d’autre part que l’utilisation, en tout ou en partie, de l’article pour publications futures sous quelque forme que ce soit, fera l’objet d’une entente avec la revue et qu’un coût sera associé à cette entente.

Comme vous le comprendrez, cette entente vise à respecter vos droits d’auteurs. Elle implique aussi que vous cédez à la revue toute somme qu’elle pourrait éventuellement recevoir, en vertu de la législation en vigueur ou à venir, par la publication et la diffusion de votre article. Si cette somme excède toutefois 100$, la moitié des droits perçus vous sera retournée. De cette façon, vos droits d’auteur sont respectés tout en permettant à la revue un juste retour pour les efforts qu’elle déploie dans la diffusion des travaux de recherche et d’intervention réalisés dans le champ de la santé mentale.

____________ (initialiser si applicable) comme auteur au nom des autres auteurs : je certifie que je suis autorisé à signer ce document au nom des autres auteurs énumérés au début de ce formulaire.

 

__________________________________________________________________________________

Signature                                              Nom en lettres majuscules                                                       Date

CC BY-NC-ND

 

INSTRUCTIONS AUX AUTEURS POUR SOUMISSION

IMPORTANT

Lorsqu’un article est accepté, sa publication s’accompagne d’une contribution financière de cinq cents dollars (500 CAD) à la charge de l’auteur, à moins d’une entente particulière avec la revue.

Au plus tard lors de la publication de son article, l’auteur s’engage à rédiger entre 5 et 10 questions de type QCM pour la formation continue des médecins spécialistes du Québec (un guide de rédaction sera fourni à l’auteur)

RÈGLES GÉNÉRALES POUR LA SOUMISSION

La revue se réserve le droit de refuser un article qui ne répondrait pas aux différents critères de soumission

L’article doit être soumis sur traitement de texte (Word) à double interligne, en Times New Roman. Le nombre de mots autorisés est de 4 000, excluant les tableaux, les figures et les références. Le nombre de tableaux et/ou figures est au maximum de 5. Il est préférable que le nombre de références se situe autour de 40, mais il n’y a pas de limites.
À la première page, l’auteur indique uniquement le titre de l’article. LES NOMS DES AUTEURS NE DOIVENT PAS APPARAÎTRE DANS LE TEXTE DU MANUSCRIT (un endroit dans le formulaire de soumission est prévu à cet effet).

Résumé français : à la deuxième page, présenter un résumé français non structuré de 250 mots ou 15 lignes maximum, suivi des mots clés.

Résumé en anglais : à la troisième page présenter un Abstract de 450 mots ou 45 lignes maximum en anglais, mais cette fois de façon structurée (Objectives, Methods, Results, Conclusion). Il s’agit de faire une synthèse de l’article. Il doit être précédé du titre en anglais et suivi des keywords.

STYLE BIBLIOGRAPHIQUE

PRÉSENTATION DANS LE TEXTE

Le nom du ou des auteurs ainsi que la date de leur publication sont mentionnés dans le texte entre parenthèses. Les références complètes sont présentées en ordre alphabétique après le texte, sous la rubrique « Références ».

RÉFÉRENCES

Le style de présentation des références bibliographiques est celui de l’American Psychological Association (APA). Le lien suivant de l’Université de Montréal, de même que celui du site web de Marc Couture, professeur à la Télé-université du réseau de l’Université du Québec (TÉLUQ), permettent aux auteurs francophones de disposer d’un guide, adapté au contexte de la francophonie, pour les références bibliographiques selon les règles de l’APA.

http://guides.bib.umontreal.ca/disciplines/20-Citer-selon-les-normes-de-l-APA

http://www.teluq.ca/spersonnel/mcouture/apa

Les tableaux et graphiques sont regroupés à la fin de l’article après les références, et numérotés en chiffres arabes. L’endroit où ils doivent être insérés doit être clairement indiqué dans le corps de l’article. La légende des graphiques et des reproductions ainsi que les titres des tableaux doivent être clairement indiqués.

LECTEURS CRITIQUES

Vous devez obligatoirement fournir 3 lecteurs critiques préférés (prénom, nom, adresse courriel) tout en vous assurant qu’ils n’entrent pas en conflits d’intérêts, réels ou perçus, avec vous ou votre article.

TEXTE ET AUTEURS

Votre texte est un travail original qui n’est pas en cours d’examen en vue d’être publié, intégralement ou partiellement, dans une autre revue, un autre livre, un autre compte-rendu de conférence ou un autre document du gouvernement largement diffusé.

Tous les auteurs savent que l’auteur principal devra signer en leur nom une « autorisation de publier » avant la publication.

Tous les auteurs ont substantiellement contribué au texte et approuvé le texte final ainsi que l’ordre des auteurs ?

Tous les travaux publiés par d’autres chercheurs et utilisés dans cet article ont-ils été dûment cités ?

 

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter Jean-Marie Bioteau, rédacteur adjoint à :
jeanmariebioteau@gmail.com
(514) 993-2448

 

Editorial board

CONSEIL D'ADMINISTRATION

PRÉSIDENT
Aimé Lebeau (Régie régionale de la Santé et des services sociaux de la Montérégie)

VICE-PRÉSIDENTE
Suzanne Viau

TRÉSORIÈRE
Diane Sanesac (L’Échelon)

SECRÉTAIRE
Hélène Richard (UQAM)

CONSEILLERS
Dominique Gaucher
Gisèle Lebeuf
Bernard St-Onge (Hôpital Lakeshore)

DIRECTION

DIRECTEUR
François Lespérance (CHUM/Université de Montréal)

DIRECTEUR ÉMÉRITE
Yves Lecomte (TELUQ)

RÉDACTRICE ET RÉDACTEUR EN CHEF
Catherine Briand (IUSMM) et Marc Corbière (IUSMM)

RÉDACTEUR ADJOINT
Jean-Marie Bioteau

COMITÉ DE RÉDACTION

François Lespérance (CHUM/Université de Montréal) Directeur
Catherine Briand (CR/Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Rédactrice en chef Mosaïque
Marc Corbière (CR/Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Rédacteur en chef Thématiques

Leila Ben Amor (Hôpital Sainte-Justine) Pédopsychiatrie
Charles Bonsack (Institut universitaire de Lausanne, Suisse) Communautaire, social
Richard Boyer (Retraité, Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Épidémiologie, santé des populations
Jean Caron (Institut universitaire en santé mentale Douglas) Épidémiologie, psychométrie, qualité de vie, soutien social
Marjory Clermont-Mathieu (Université d'État d'Haïti) Santé mentale, psychologie, Haïti
Luigi De Benedictis (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Troubles psychotique, schizophrénie, réhabilitation
Martin Desseilles (UNiversité de Namur, Belgique) Sexualité, psychothérapie, addiction comportementale, economic evaluation
Philippe Duverger (Hôpital Necker-Enfants malades, Paris, France) Psychoéducation, psychiatrie enfant, psychiatrie adolescent, implémentation
Marie-Josée Fleury (Institut universitaire en santé mentale Douglas) Organisation des services, évaluation des besoins et services, épidémiologie psychiatrique, partenariat soins-services
Nicolas Franck (Centre hospitalier Le Vinatier, Lyon, France) Schizophrénie, remédiation cognitive
Stéphane Guay (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Trauma, interventions psychosociales, violences graves milieu de travail
Marcel Jaeger (Conservatoire nationale des arts et métiers, Paris, France) Travail et intervention sociale, action sociale
Louis Jehel (Université Antilles Guyanne, France) Psychotraumatologie, addictologie
Steve Kisely (University of Queensland, Brisbane, Australie) Santé publique, psychosomatique, psychiatrie autre
Pierre Lalonde (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Schizophrénie, manuel de psychiatrie, médicaments, nosologie, diagnostic, psychose
Tania Lecomte (Université de Montréal) Psychosocial, psychose, intervention, thérapie, troubles mentaux
Yves Lecomte (TÉLUQ) Réinsertion sociale, adaptation, itinérance
Alain Lesage (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Santé des populations, services, suicide, épidémiologie évaluation
Gwénolé Loas (Hôpital Erasme, Bruxelles, Belgique) Suicide
Thanh-Lan Ngô (Université de Montréal) Maladies affectives/thérapies cognitivo-comportementales/pleine conscience/thérapie basée sur la mentalisation
Catherine Paquet (University of South Australia, Adélaïde) Épidémiologie, émotion, santé des populations, maladies cardiaques et comportements
Jean-François Pelletier (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Citoyenneté, rétablissement, patient partenaire, mentor de rétablissement
Milena Pereira-Pondé (Escola Bahiana de Medicina e Saude Publica, Brésil) Autisme, criminalité, anxiété, dépression, prison
Hélène Provencher (Université Laval, Québec) Rétablissement, sciences infirmières
Jean-Luc Roelandt (Centre collaborateur français de l'Organisation Mondiale de la Santé, Lille, France)                      Épidémiologie, psychiatrie citoyenne
Jean-Jacques Ronald (Université d'État d'Haïti) Enfant, résilience
Monique Séguin (Université du Québec en Outaouais) Deuil suicide, psychologie, deuil après suicide
Emmanuel Stip (CHUM/Université de Montréal) Cognition, culture, psychiatrie, psychose, schizophrénie
Dominic Thibault (CHUM/Résident) Responsable questionnaires AMPQ
Constantin Tranulis (Institut universitaire en santé mentale de Montréal) Psychose, expérience de soi, insight, premier épisode, récit
Jacques Tremblay (Institut universitaire en santé mentale Douglas) Méthodologie mixte, double diagnostic, qualitatif, quantitatif, épidémiologie clinique
Martine Veilleux (CHUM/Résidente) Responsable questionnaires AMPQ
John Ward (Institut régional du travail social, Paris, France) Travail social, empowerment, développement social, exclusion